Jusqu’au bout de l’effort

 

 

Ils l’ont fait !Jean Paul Trublin ( 60 ans) , François Guéné (53 ans) de l’association Pour le plaisir de courir sportifs passionnés et assidus qui  animent le Soissonnais en organisant le challenge des grimpeurs  viennent de participer à la 6000D   avec dénivelé de 3500M positif est bien plus qu’un trail alpin mythique appelé aussi la course des géants qui c’est déroulé à la plagne, géante par le défi qu’elle représente, pour les coureurs  par son parcours unique et terrifiant par le rêve et le souvenir qu’elle génère par l’humanité à travers des liens sincères, un rassemblement de personnes simple au goût de la vie.

Ils sont arrivé après 11 heures d’efforts pour François et 13 heures pour Jean Paul le chrono avait été mis de côté l’objectif était de terminer et de passé tous les obstacles ainsi que les barrières horaires c’est aussi un moment de partage et de complicité

Ils étaient plus de 1500 à prendre le départ à Aime 673 m de dénivelé des six heures du matin des le départ nos deux compères partir prudemment car à partir des Esserts cela ne va plus en finir de grimper  après avoir couru sur la piste olympique de bobsleigh (km 15) et(1350 m), ensuite nous nous dirigeons vers la Plagne 2000 (km) et 2110 m  avec des pentes à 35° direction la roche de Mio à 2700 m, cela devient de plus en plus dur, nous redescendons au col de la Chiaupe 2492 m avant de s’attaquer au glacier (3047 m) au glacier nous essuyons un vent glaciale nous ne voyons pas à plus de 1 m nous sommes dans les nuages et essuyons une pluie verglaçante qui rend la descente très difficile et  dangereuse. Nous redescendons au chalet du Carroley pour François 1 heure d’avance sur la barrière horaires et pour Jean Paul 30 Mn avant de s’attaquer à la dernière difficulté le col de l’Arpette (2337m) et de rejoindre l’arrivée à Aime.

 

 

« 1 de 8 »